• strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/views.module on line 842.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter_boolean_operator::value_validate() should be compatible with views_handler_filter::value_validate($form, &$form_state) in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter_boolean_operator.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/views.module on line 842.
  • strict warning: Declaration of content_handler_field::options() should be compatible with views_object::options() in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/cck/includes/views/handlers/content_handler_field.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of filefield_handler_field_data::options() should be compatible with views_object::options() in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/filefield/views/filefield_handler_field_data.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::init() should be compatible with views_handler::init(&$view, $options) in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/views.module on line 842.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/views.module on line 842.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/oporto2/public_html/sites/all/modules/views/views.module on line 842.

Observation des oiseaux

Salar

Hautes prairies andines : à partir d’ici, nous nous trouvons dans la Réserve Nationale de Salinas et d’Aguada Blanca. A une altitude de 4000 mètres, se trouvent les prairies d’altitude (Parastrphia spp) sur les hauts plateaux, site habité par un groupe de la famille des vigognes sylvestres.

Pastiizales de Prepula : dans cet environnement situé à plus de 3000 mètres d’altitude qui peut atteindre 3400 mètres, dominent les arbustes possédant de très belles fleurs, il existe également des plantations d’eucalyptus. Une autre zone où vous pouvez observer des oiseaux est le pont Rinconada, situé à  proximité du village de l’Esprit Saint où il est possible d’observer le Aguilucho Gargantiblanco (Buteo albigula), une espèce peu présente dans cette partie des Andes. Les prairies de Santa Maria qui s’élèvent jusqu'à Mosopuqui peuvent également s’avérer très intéressante.

Les zones humides : les zones humides de Huito sont dominées par la taille du coussin d’herbe (Distichia muscoides) et sont utilisées par les villageois locaux comme lieu de pâturage pour les alpacas. Le village de Huito possède un chemin très recommandé qui borde la lagune de Salinas où il est possible d’observer les oiseaux des zones humides ainsi que des pentes rocailleuses des montagnes. Les espèces qui sont principalement observables sont le canard, les ibis, les grèbes, foulques.

Désert: la lagune de Salinas est importante pour héberger les trois espèces de flamants roses durant la saison des pluies. Elle représente un des principaux éléments de protection de la RNSAB qui ont répertoriés plus de 24 milles individus de flamants roses, lors de l’époque de la saison des pluies, offrant un superbe spectacle, présentant un important nombre d’individus jusqu’au mois d’août, lors duquel la fine pellicule d’eau diminue très fortement.

En raison de sa proximité avec d’autres zones importantes pour l’observation des oiseaux, Chiguata, en étant élue destination principale dans la province peut s’articuler avec d’autres destinations importantes dans des environnements différents tel qu’est fortement recommandé le Sanctuaire National Lagunas de Mejia où sont enregistrés actuellement 207 espèces d’oiseaux d’habitats côtiers et le seul endroit connu au Pérou pour observer la « choca pico jaune » (Fulica rufifrons).

Le Canyon de Colca présente une richesse géologique et naturelle exceptionnelle, c’est également un site privilégié pour observer le Condor dans son habitat naturel. D’autres espèces sont également observables à l’ouest, et plus d’une centaine d’espèces vivent dans le Canyon, c’est une formidable vitrine touristique pour la géologie, le tourisme et l’ornithologie. La Canyon de Cotahuasi possède de la même façon une importante richesse naturelle, avec de nouvelles espèces d’oiseaux récemment identifiées et référencées, en effet près de 168 espèces ont étés enregistrés dans ce Canyon. De nombreux itinéraires d’observation des oiseaux existent dans la région de Cusco, de Puno, d’Arequipa ainsi qu’au nord du Chili.

À Arequipa, le tourisme ornithologique n’est pas encore très développé, cependant au regard de la richesse de la biodiversité de la région, cela pourrait générer des revenus importants à la région et jouer un rôle considérable dans la sensibilisation à la protection de l’environnement, c’est à la fois une activité ludique, enrichissante qui est au cœur de nombreux enjeux : favoriser une nouvelle branche dans l’activité touristique de la région, tout en sensibilisant les autorités  à la nécessité de protéger les richesses naturelles de la zone. A l’image du Panama, qui possède également une véritable richesse naturelle, Chiguata abrite de nombreuses espèces d’oiseaux, et dans la mesure ou l’infrastructure existe, seule la valorisation et la promotion de ce site peut dynamiser ce tourisme, l’Etat doit prendre part à ces efforts, conjointement avec les tissus économiques locaux.
 

Chiguata

Chiguata : le paradis pour les observateurs d’oiseaux

Association pour la conservation et le Développement Durable SALLQA PERU, article extrait de la revue « La Ville », février 2006.

L’Amérique du Sud est le continent des oiseaux. Parmi les 9000 espèces qui existent dans le monde, 1/3 se trouve sur notre Continent.  De ce chiffre, on peut souligner que 60% vivent au Pérou, c'est-à-dire près de 1800 espèces, se disputant le premier rang mondial avec la Colombie ; dans ce différend, il faut indiquer qu’Arequipa possède presque 350 espèces, dont près de 180 parmi des zones côtières, le reste vivant dans les Andes et les Hauts Plateaux.

Les oiseaux sont une ressource naturelle très importante qui peut être utilisée indirectement par son observation, ou « Birdwacthing » en anglais, qui consiste à observer et apprécier les oiseaux dans leur habitat naturel, tout en apprenant à les identifier et à comprendre leurs comportements.

Un touriste ornithologue, cherche à augmenter sa « liste de vie », c'est-à-dire, la relation des espèces d’oiseaux observées au cours de sa vie. Cela se fait avec précision : il est annoté le lieu, la date et dans certains cas l’écosystème dans lequel fut observé l’oiseau. Aussi, ce touriste profitera des zones sylvestres, attraits de grandes importances au Pérou grâce à l’impressionnante diversité des zones géographiques, permettant une formidable biodiversité.

Dans notre région, le district de Chiguata est présenté comme la destination idéale pour l’observation des oiseaux, si l’on prend en considération que cette zone possède des espèces facilement observables. C’est par exemple le cas du rare Picocono de Tamarugo (Conirostrum tamarugense), pratiquement non observable dans les sites « idéaux » mais très abondants lors de la saison sèche. C’est aussi le cas de l’avoceta andine (Recurviorstra andina) dans la lagune de Salinas, située dans la Réserve Nationale Salinas et Aguada Blanca, observable durant la période précédant la saison des pluies, tout comme les 3 espèces de flaments roses andins, toutes menacées, comptabilisant jusqu'à 24 000 individus, ces 3 espèces offrent un spectacle unique et d’une rare beauté ; d’autres espèces d’oiseaux particulières et d’intérêt que l’on retrouve ici assez communément dans les bois de queñua. Il est également très facile d’observer un groupe d’espèces endémiques (Vivant uniquement dans les Andes occidentales du Pérou) comme le Minero de pico grueso (Geositta crassirostris) et le Colibri noir (Metallura phoebe). La communauté d’oiseaux du district de Chiguata représente 42% des espèces répertoriées dans la région Arequipa, qui, conjointement avec le Sanctuaire National Lagunas de Mejia avec 207 espèces d’oiseaux, donnent un total d’approximativement 325 espèces, la quasi totalité enregistrées dans la région et approximativement 85% des oiseaux au sud ouest du Pérou.


Chiguata est située à une altitude qui s’étends de 2600 jusqu’à 5822 mètres (volcan Misti), et possède des zones de vie de Matorral Desertico Montano Bajo Subtropical (md – MBS), Matorral Desertico Montano Subtropical (md-MBS), Matorral Desértico Subalpino Sub tropical (md-SAS), toundra humide Alpine Subtropicale (th-AS) et Niveau Subtropical (NS).

Le district est accessible par une route asphaltée située à environ 20 Km depuis la ville d’Arequipa. A partir de l’entrée du district il est possible d’observer hiboux, faucons, aigles, chouettes, canaries, canards, flamants roses, diverses espèces de pigeons, perruches, pinsons.

Aussi, il existe une importante diversité de colibris, incluant le géant, qui est le plus grand au monde. Chaque espèce a ses préférences pour un site en particulier et dans le district on peut trouver les suivants ;

Pinceau sec avec des cactus colonnaires. Dans la zone de Pampa et de Loma Linares, à une altitude de 2600 mètres prédominent les arbustes, cactus, domaines montagnards et champs cultivés. La zone du pont Eau Salée, le Infiernillo ainsi que la quebrada de Tilumpaya à 2800 mètres d’altitude offrent un groupe d’espèces observables très intéressant.

Les champs cultivés pour la plupart cultivent des pommes de terre, mais, et sont entourées d’arbres qui possèdent leur propre diversité d’oiseaux.

Les maquis et les forêts de Queñua sont présents à partir de 3400 mètres d’altitude aux abords de l’ancienne route de Puno dans les environs de Miraflores. Le Simbral et Cacayaco se trouvent être des taches d’un arbuste appelé Gnoxys, transitionnels aux très intéressants bois de Queñua (Polylepis rugulosa) où habitent des espèces introuvables dans d’autres environnements, comme l’oiseau du queñual (Oreomances farseri), strictement associé à cet habitat. Une autre espèce d’oiseau importante est le Picocono de Tamarugo (Conirostrum tamarugense), pratiquement inobservable dans d’autres parties du Pérou en raison de l’accessibilité, lequel est abondant lors de la saison sèche. Ces bois sont importants aussi dans la mesure où ils sont la seule ressource en bois à cette altitude pour les villageois, ce qui occasionne une raréfaction progressive.

Visit Rocio Language Classes